J-1 : En direct de Biarritz sur le village départ du 16ème Trophée Roses des Sables



Le village départ de cette 16ème édition du Trophée Roses des Sables a ouvert ses portes aujourd'hui aux alentours de 14h, ce mardi 11 octobre, au stade d'Aguiléra à Biarritz, et marque le coup d'envoi de cette nouvelle édition du célèbre Trophée.

En vue du grand départ demain aux alentours de midi, les 110 équipages, à bord de leur quad, moto, 4*4 ou encore SSV se sont toutes retrouvées dans la bonne humeur et pleines d'entrain, pour effectuer les vérifications techniques et administratives avant le coup d'envoi.

Etape indispensable de la compétition, ce premier rassemblement permet à toutes de faire connaissance, de valider leur conformité pour prendre le départ. C'est aussi l'occasion de nouer les premières amitiés avant de s'élancer pour 11 jours d'aventure hors du commun. Véritable moment de convivialité, ce village départ a bénéficié d'une météo ensoleillée, annonciatrice des beaux jours à venir.

Au terme d'une année de préparation, les Roses entrevoient aujourd'hui leur rêve et s'apprêtent à vivre enfin (ou revivre pour certaines) une incroyable expérience au c?ur du désert marocain.

Géraldine Rey, à l'origine du Trophée Roses des Sables, est dans les starting blocks : « après des mois de préparations, c'est avec beaucoup de fierté et d'excitation que l'on entame cette nouvelle édition avec les Roses. Beaucoup d'engagement et d'émotions nous attendent : l'étape des dunes, la journée de solidarité, l'étape marathon, les moments de partage sur le bivouac, les imprévus tout comme les bons moments ! Sur le volet sportif le tracé a été pimenté annonçant une compétition relevée !! »

« On est ravies de le faire ensemble, on ne stresse pas du tout et on y va vraiment pour se faire plaisir ! »

Alors qu'elles viennent de récupérer l'incontournable bracelet rose, Delphine, grande gagnante de l'an dernier, et sa copilote Murielle ne cache pas leur joie participer à cette 16ème édition. Après s'être décidées en mars à participer au trophée, elles sont très vite tombées d'accord sur le choix du véhicule : un SSV pour de nouvelles sensations ! L'une étant très ordonnée et l'autre un peu tête en l'air, elles expliquent avec un grand sourire qu'elles y trouvent un équilibre : « on apprend beaucoup l'une de l'autre, ça nous permet de nous remettre en question et de vivre pleinement l'expérience avec tout ce que ça comporte ».

Plus que quelques heures avant le top départ demain 12:30 !