Etape Errachidia ? Merzouga entre piste et solidarité



Etape Errachidia ? Merzouga entre piste et solidarité


Distance à parcourir : 173,3 km dont 61,3 km de spéciales


Temps estimé : entre 5 heures et 6 heures


Départ à partir de : 08h00


 

Ce matin, les participantes ont démarré à partir de 8 :00 pour se lancer dans une étape courte mais épicée. Premières prises de cap et tankage dans l'oued, pistes rocailleuses et premières portions de sable mou, proposant un bon condensé des terrains que les participantes apprendront à dompter au fil du rallye.

Le menu qu'elles ont dégusté dans la matinée était à la hauteur de ce sentiment étrange, combinant stress, excitation.

 

Etape Solidarité au Village d'Haroun avec l'association « Enfants du désert »


 

Les roses ont pu décharger leurs dons à l'école du Village qui accueillait la parenthèse solidaire du Trophée roses des Sables, édition 2017.

 

C'est la collaboration pérenne, depuis plus de onze ans, du Trophée Roses des Sables, de l'association Enfants du désert et des acteurs sociaux locaux qui permet des réalisations, très concrètes comme dans le petit village isolé d'Haroun, qui dispose, grâce aux différentes actions menées par Laetitia Chevallier, Jéromine et leurs soutiens locaux d'une école et d'une garderie pour les enfants âgés de 3 à 6 ans, équipée récemment d'un récupérateur d'eau et d'une nouvelle salle de classe dont les bureaux diffusaient encore une bonne odeur de bois neuf. Les projets sont étudiés « sur mesure » pour s'adapter aux mieux aux besoins réels des populations aidées.

Les équipages qui le désirent, sont également invités à participer financièrement à l'accompagnement des enfants jusqu'à leur majorité. En versant un forfait de 25? par mois, elles assurent un suivi durable de leur filleul : accès à l'école, aux soins, aide en matière alimentaire et vestimentaire selon les nécessités de chacun.

Aujourd'hui était donc un grand jour sur le plan humain, puisque 11 équipages avaient rendez-vous avec leurs petits protégés, pour partager un repas typique avec eux et toutes les mamans. En place depuis 2006, ce dispositif a permis le parrainage de près de 190 enfants à ce jour.

Au même moment, toutes les Roses étaient aussi accueillies par les femmes du village, dans la fraîcheur salvatrice de leurs maisons. Fatima, Mama, Latifa et toutes les autres ont ainsi offert un délicieux couscous, des pâtisseries et des séances de henné.